Webmails et groupware open source

Le principal avantage du Webmail est d’offrir un accès à ces e-mails où que l’on soit du moment que l’on dispose d’un navigateur et d’une connexion internet. L’explosion du marché des smart-phones connectés à internet ne fait qu’amplifier le phénomène avec des webmail adaptés à ce format.

Les solutions que je vous propose ici sont toutes open source.

 

squirrelmailSquirrelMail

Le projet a été lancé en 1999 par deux frères : Luke and Nathan Ehresman. L’objectif de ce projet est de mettre à disposition un Webmail simple et léger pour le serveur et ne demandant pas de bibliothèques de codes additionnelles. SquirrelMail est écrit en PHP. Les fonctions de base peuvent être étendues par des plugins. Certains d’entre eux cependant réclament l’application de modifications sur les sources de SquirrelMail pour fonctionner. La configuration se fait simplement à l’aide d’un script perl.

SquirrelMail intègre en standard un carnet d’adresses qui ne nécessite pas de base de données pour fonctionner. Il  se contente d’utiliser des fichiers stockés sur le serveur. Il est bien sur possible de configurer l’accès à un annuaire LDAP ou encore d’utiliser une base de données comme MySql.

SquirrelMail est bon choix si l’on cherche un webmail facile à installer, simple, efficace et sans prétention.

RoundcubeRoundcube

Un projet plus récent et dont l’objectif  est de réaliser un webmail utilisant les technologies XHTML et CSS 2 pour offrir à l’utilisateur une ergonomie la plus proche possible de celle d’un logiciel de messagerie classique installé sur son PC.

L’installation est simple et nécessite une base de données Mysql ou PostgreSQL. La connexion à un annuaire LDAP est également possible. A l’usage RoundCube se révèle très agréable, simple et complet.

Horde groupwareIMP, DIMP, MIMP

On entre là dans la catégorie poids lourd. Ces trois Webmails utilisent le framework Horde. Ils s’intègrent à une suite de logiciels permettant de déployer un outil de groupware très complet incluant un calendrier partagé, un gestionnaire de tâche, de fichiers et encore quelques autres fonctionnalités.

Horde est une plate-forme de développement d’applications Web utilisant le langage PHP et la bibliothèque de code PEAR. Ces webmails nécessitent une base de données pour fonctionner. Tout le monde trouvera son bonheur dans la longue liste des base de données supportées : MySQL, PostgreSQL, Oracle, SQLite, Sybase, Informix et même MS-SQL !

L’installation n’est pas triviale. Les panneaux de configuration (autant que de modules) font penser au tableau de bord d’un avion. Les possibilités de paramétrage sont extrêmement nombreuses. Il sera parfois nécessaire de s’y reprendre à deux fois pour obtenir une installation opérationnelle.

Quelle est maintenant la différence entre IMP, DIMP et MIM ?

IMP a été développé en premier. Son interface est classique et se rapproche (en plus évolué cependant) de SquirrelMail. Pas de glisser déplacer ou de menu contextuel. Pour cela il faut utiliser DIMP qui est la version « Ajaxifié » d’IMP. J’avoue que l’ergonomie de DIMP est assez impressionnante. Les développeurs ont utilisés toutes les possibilités qui leur était offertes. Quant à MIMP, c’est une version dédiée au PDA.

OpenGroupwareOpenGroupware

Tout comme le projet Horde, Opengroupware va au-delà des simples fonctions de Webmail. Il permet de gérer e-mails, agendas, contacts, projets, documents et tâches. On trouve aussi un module de gestion de News pour animer un intranet et un module de synchronisation pour le Palm. L’interface reste classique et sans fioriture.

L’installation est prévue pour un grand nombre de distributions. Pour ceux qui recherche un système prêt à l’emploi, ils se tourneront vers InstantOgo. Il s’agit d’un CD installant un système complet GNU/Linux, une configuration prête à l’emploi d’OGo et des interfaces Web pour administrer le serveur. Par contre cette version est payante.

Il faut aussi citer SOGo une solution dérivée d’OpenGroupware dont le projet a été lancé en 2004 par la société Skyrix. Elle met l’accent sur la « scalabilité » de la solution, c’est à dire sa capacité à monter en charge. Toutes les fonctions n’ont pas été reprises. SOGo se contente des fonctions de Webmail ,de carnets d’adresses et d’agenda. L’interface Web de SOGo met aussi à contribution la technologie Ajax et ressemble à Thunderbird et à l’extension Lightning (agenda).

zimbraZimbra Collaboration Suite

Zimbra est disponible dans plusieurs versions dont une open source. Les versions payantes comprennent des fonctions complémentaires et du support. Zimbra est comme Horde un outil de Groupware complet avec agenda, tâches et fonctions collaboratives. L’interface de Zimbra tout comme DIMP utilise la technologie Ajax (Asynchronous JavaScript and XML).

Zimbra propose aussi un logiciel client utilisable en mode déconnecté : le Yahoo! Zimbra Desktop. Zimbra a établi un comparatif entre Outlook, Thunderbird et le Yahoo! Zimbra Desktop qui tourne bien sur en faveur de ce dernier. Il supporte les compte Yahoo! Mail, Gmail, Windows Live Mail, AOL Mail, Microsoft Exchange (en IMAP uniquement)et POP3 ou IMAP4. De quoi rivaliser effectivement avec Thunderbird. A noter que YZD est mis à disposition sous une licence open source : Yahoo! Public Licence (« YPL »).

Si vous avez un compte chez FREE, vous pouvez demander à migrer votre compte sur Zimbra qui devrait remplacer IMP et ainsi bénéficier de son interface.

KolabKOLAB groupware

Ce logiciel repose sur des briques open source comme : openldap, postfix, Cyrus IMAP et Apache. L’objectif de ce projet est de fournir une alternative complète à des produits comme Microsoft Exchange. Le projet a été lancé à l’initiative du gouvernement allemand en 2002.

Implémentant des protocoles standards comme POP3 et IMAP4, il peut être utilisé avec toute une panoplie de client de messagerie classique. Cependant pour bénéficier de toutes ses fonctions (agenda, notes, contacts, etc…), des extensions (Thunderbird) ou des plugins (Outlook) ont été développés ou sont encore en cours de développement. Il est à noter que Horde inclus des fonctionnalités spécifiques pour son utilisation avec Kolab tout comme Kontact le logiciel de groupware de la suite KDE.

L’installation de Kolab se fait à l’aide d’Open PKG, un système de distribution de paquets qui se veut commun à toutes les distributions.

En résumé :

  • Pour la maison ou la famille : SquirrelMail, Roundcube. Il faut quand même quelques notions d’informatique pour installer les scripts et un disposer d’un hébergement et éventuellement d’un base de données Mysql pour Roundcube.
  • Pour l’entreprise : Tous
  • Ma préférence : Roundcoube pour la maison et Horde/Dimp au boulot.